Bandeau
Synthèse 2012 > La Pologne : un pays où le sentiment d’exposition est peu marqué

La Pologne : un pays où le sentiment d’exposition est peu marqué, la préoccupation plutôt faible et où la prise de risque est probablement perçue comme un moteur d’ascension sociale

La Pologne apparaît comme l’un des pays les plus affranchis dans ses rapports avec la prise de risque. D’abord, il convient de rappeler qu’ils font partie de ceux qui estiment le plus que les mécanismes de protection contre les risques sociaux et financiers ont continué de fonctionner correctement pendant la crise, notamment grâce au dynamisme économique. Logiquement, le sentiment d’exposition y est en moyenne moins élevé que dans les autres pays.

Avec les Grecs, ils sont ceux qui estiment le plus que la prise de risque est un stimulant (58% contre 49% pour l’ensemble) et que pour réussir il vaut mieux prendre beaucoup de risques (61%, devant les Espagnols et les Grecs).

D’ailleurs, lorsque l’on demande à quels mots le terme de « risque » leur fait penser, les Polonais citent beaucoup plus fréquemment que les autres le courage (64% contre 49% au global), la chance (43% contre 37% au global) et l’ambition (35% contre 30% pour l’ensemble) même si la dimension danger n’est pas absente de leurs évocations (68% contre 70%).

Surtout, la prise de risque est majoritairement valorisée, quelles que soient les catégories de personnes : Toutefois, on note que les jeunes, les moins diplômés et les niveaux de revenus les moins élevés sont les catégories qui plébiscitent le plus la prise de risque. Si elle est perçue comme un moyen d’ascension sociale par les catégories les plus fragiles, elle est aussi positivée par les autres (notamment les personnes les plus diplômées et les plus aisées).

La Pologne : un pays où le sentiment d’exposition est peu marqué



Synthèses recommandées

La France, l’Italie et l’Espagne : des pays où le sentiment d’exposition est fort

Particulièrement anxieuses face à des plans de rigueur en cours et à venir, les populations de ces trois pays expriment une aversion particulièrement prononcée [...]

2012 0

L’Allemagne : un sentiment d’exposition faible

Comme en France, en Espagne ou encore en Italie, une majorité des Allemands considère que le risque est un péril à éviter (56%). Dans leur esprit, le terme [...]

2012 0

La Grande-Bretagne : un pays où le niveau de préoccupation est modéré

Les Britanniques considèrent plus que des pays comme la France, l’Allemagne, l’Espagne ou l’Italie que le risque est plutôt un stimulant (48%) même s’ils [...]

2012 0

La Grèce : la prise de risque devient une nécessité

La prise de risque devient une nécessité.Face au marasme, à la cure d’austérité et à une crise politique sans précédent, une grande partie de la population [...]

2012 0

Le risque est partout !

Au-delà de l’importance des niveaux de crainte, on est frappé par la très forte diversité des sujets qui inquiètent les Européens. Logiquement, les risques [...]

2012 0

La capacité à faire face au coût financier du risque est relativement faible

Globalement, le sentiment de pouvoir assumer les conséquences financières des risques de la vie est aujourd’hui relativement faible au sein de l’Union [...]

2012 0

Haut de page

English